La Picardie verte

101 1 46 km 141 m

Description

Ce circuit ondule au cœur d’une Picardie à vocation herbagère où alternent cultures de la pomme de terre, de la betterave et oléagineux, sur un plateau agricole parsemé de bois et bosquets, comme autant de pauses ombragées… Quittez Grandvilliers par le Sud-est en direction de Briot. Au cœur du bourg, bifurquez à droite vers Brombos, jadis grange agricole de l’abbaye cistercienne de Beaupré (Sud-est de Marseille-en-Beauvaisis). Au sortir du bourg, prenez à gauche en direction de Hautbos, accroché à flanc de vallon. Par le bois de St-Deniscourt, rejoignez Omécourt, blotti au fond du vallon dit « Fond de St-Arnoult » que domine une belle bâtisse XVIIIe. Remontez sur le plateau en direction du hameau d’Epeaux, puis poursuivez tout droit jusqu’à la bifurcation des D71 et D 150. Tournez à gauche vers Campeaux d’où vous rejoignez Formerie par la D 107. Outre une activité agricole, ce gros bourg a développé, depuis un demi-siècle, une importante activité de découpe en abattoir. Quittez Formerie par la rue d’Amiens en direction de Secqueville. A la sortie du bourg, bifurquez à droite sur la D 70 en direction de Moliens. Au bout de la rue des Ecoles, quittez la commune en prenant sur la droite devant le cimetière pour rejoindre le bourg de Sarcus. Si les activités de pâturages, betteraves et d’élevage ont perduré dans ce village, bonneterie et lainage ont en revanche périclité… Gagnez Elencourt à travers terres de labours et de pâturages que vous quittez par le petit vallon ombragé d’un ru dont les eaux viennent grossir Les Evoissons plus au nord, à Eramécourt (Somme). Laissez ce village derrière vous en partant plein Sud en direction de Sarnois, ultime étape avant de rejoindre Grandvilliers. Pour ce faire, quittez le village par l’Est en empruntant un petit chemin vicinal. 

Exports

  • GPX
  • PDF

Contact